Avatar de Hanane
Chapitre 7

Incuber l'avenir

Comme à son habitude, Hanane n’a pas hésité. Elle a foncé, tout simplement. Hors de question de perdre une seconde. Les travaux viennent à peine de se terminer dans l’immeuble et la chef d’entreprise a déjà installé les bureaux, plusieurs ordinateurs et même une machine à café. « Le Smart’up », l’incubateur réservé aux entreprises innovantes se trouve au rez-de-chaussée du 20 rue de l’Avenir. « Le critère de sélection, c’est l’innovation. Pour venir s’installer ici, il faut voir loin et avoir l’ambition de changer les choses », explique-t-elle en faisant visiter les lieux à deux jeunes qui travaillent actuellement à un nouveau système de domotique. Leur invention sera d’ailleurs développée pour la première fois dans l’immeuble.

Pendant qu’il la laisse terminer sa présentation, Erwan observe les lieux. Une nouvelle fois, Hanane l’impressionne. L’incubateur est déjà lancé ! Elle attend deux start-up pour demain.

 

 

– Alors, vous venez inaugurer ma machine à café ? dit Hanane en le rejoignant.
– Oui, pour fêter le nouveau visage du numéro 20.

 

« Vous serez là ce soir ?
Il ne faut pas manquer ça. »

 

 

– Évidemment ! rétorque Hanane. J’ai un avion juste après. Je pars pour l’Allemagne.
– Pour prendre des vacances ? ironise Erwan.
– Je ne sais même plus ce que ce mot veut dire, c’est comme le nom d’une copine de classe de l’école primaire. Ça me dit vaguement quelque chose mais je ne suis plus très sûre. Non, je vais rencontrer un client en Allemagne où nous pourrions ouvrir une filiale avec un partenaire local. À voir… J’ai même été contactée par des investisseurs intéressés pour s’engager dans ma boîte. Si tous ces projets aboutissent, ce sera un vrai changement d’époque, je devrais embaucher plusieurs personnes. Une nouvelle aventure… Un peu effrayante mais j’ai des partenaires sûrs qui connaissent bien les PME comme la mienne. Et vous, Erwan, fier d’avoir participé à ce chantier ?
– Oui, ce stage dans une grande agence d’architecture, le suivi de l’ensemble, c’était inespéré ! Mon CV a subi une totale rénovation lui aussi, comme le 20 rue de l’Avenir. J’ai même un entretien d’embauche demain.
– Ah bon ? Fini la musique à 2 heures du matin ?
– Peut-être bien. C’est une société de gestion spécialisée qui investit dans le capital naturel. Le chantier de l’immeuble les a beaucoup intéressés…
– Franchement, vous m’impressionnez, Erwan.

Le jeune homme sourit, tente de dissimuler son trouble. Hanane, la femme pressée, Hanane qui n’a jamais pris le temps de lui adresser un regard, Hanane s’intéresse à ce qu’il fait ! Elle se dit même « impressionnée » ! Il bredouille quelques mots et renverse sa tasse sous le coup de l’émotion.

– On se voit ce soir, alors, parvient-il à dire sans bégayer avant de s’éclipser.